TRANSMISSION # 19

Quinze jours seulement à peine après essuyé les poussières d’étoiles de la galaxie Star Wars (Solo), avoir traversé le brouillard parisien (Dans la brume), et pris le pouls d’une actualité ciné déchirée entre cris, larmes et colère (le combo Sans un bruit / Everybody Knows / En guerre), l’équipe de Transmission est de retour au complet pour un programme au doux parfum d’Apocalypse.

Apocalypse Now !

Une Apocalypse pleine de bruit et de fureur, qui voit les dinosaures de Jurassic Park remonter pour la cinquième fois sur le ring et jouer les Rocky Balboa de l’ère préhistorique devant la caméra d’un Juan Antonio Bayona (L’orphelinat) qui chercher à marcher sur les traces de Steven Spielberg sans vendre son âme au diable.

Une Apocalypse en pente douce menée par un trio extraterrestre au pays du soleil levant dans la nouvelle production du stakhanoviste Kiyoshi Kurosawa qui nous rejoue L’invasion des profanateurs de sépultures sur la note comico-fantastico-amère d’Un Jour sans fin.

Une Apocalypse plus sourde en forme d’allégorie du conflit israélo-palestinien, où le José Padilha de Tropa de Elite braconne sur les terres du patron de la mythique Cannon Menahem Golan (Opération Thunderbolt) autour de la triste et célèbre prise d’otage d’Entebbe.

Un programme-marathon, mené tambour battant et qui aura vu la mort d’un des micros fétiche de l’émission, condamnant un des transmetteurs à une voix d’outre-tombe dans la dernière ligne de droite du podcast.

C’est donc à sa mémoire que se clôture ce 19 éme épisode de Transmission.

Bonne écoute !

00:00 : Intro
O2:14 : Jurassic World : Fallen Kingdom de Juan Antonio Bayona
12:03 : Before we Vanish de Kyoshi Kurosawa
19:50 : Otages à Entebbe de José Padilha
28:08 : Conseils

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *