TRANSMISSION # 21

La canicule est terminée, l’automne se prépare doucement et l’heure de la rentrée à sonné pour tout le monde.  Vos chers transmetteurs ne font pas exception et se retrouvent, affûtés et motivés comme jamais. Après avoir lutté contre une serrure récalcitrante menaçant la bonne tenue de votre émission préférée, les transmetteurs -plus bronzés les uns que les autres- se retrouvent pour le vingt et unième numéro de Transmission.

Au diable la prudence et le sens de la mesure, ils ont opté pour un buffet gargantuesque puisque pas moins de six films sont au menu de ce dernier épisode.

Rien que pour vos yeux, les transmetteurs-aventuriers déchiffrent  les codes d’Under the silver lake,  explorent en cinéphiles globes-trotter le chenil italien de Dogman, le Paris vu par l’Américain McQuarrie (MI 6), les routes sauvages de l’Iran (3 faces), le Nord du Caucase (Tesnota), le tout en faisant une escale par l’Espagne  bling-bling de Romain Gavras (Le monde est à toi).

Un programme passionnant et passionné qui promettait quelques coups de cœurs, quelques déceptions, de belles joutes verbales et qui aura tenu toutes ses promesses.

Les clans se forment, les transmetteurs balancent leurs arguments : tantôt ils débattent avec acharnement et s’écharpent,  tantôt se rabibochent et se complètent mais toujours ils terminent autour d’un verre en rêvant déjà au prochain épisode.

A votre santé et bonne écoute.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *