TRANSMISSION # 22

« Vous ne choisissez pas les films, ce sont les films qui vous choisissent. »

Étrange maxime, défendue par le précieux Jean-Baptiste Thoret au micro de l’excellente émission radiophonique Mauvais Genres. En tant que passeurs cinéphiles, une poignée d’œuvres impressionneraient durablement notre rétine, nous stimulant suffisamment pour que nous puissions faire avancer, ne serait-ce que d’un chouïa, la réflexion autour d’une œuvre filmique et a fortiori du septième art. L’ancien critique devenu réalisateur poursuit: «Bien sûr on peut écrire sur n’importe quoi, des tas de critiques écrivent très mal chaque semaine sur des tonnes de films dont tout le monde se contrefout.»

Voilà quelques années que Manuel, Lucien, Julien et moi-même exerçons l’activité de critique de cinéma. Une activité complètement bénévole, chronophage, parfois onéreuse, nourrie d’un peu de camaraderie et de surtout beaucoup de passion. Au cours de ces presque 6 ans d’activités, certains films nous auront tant marqué que nous y reviendrons encore et encore (Mad Max Fury Road, Le Conte de la Princesse Kaguya, Under The Skin ou Spring Breakersselon les cas). Perles luisantes au milieu d’un océan d’œuvres qui au mieux sauront toucher d’autres âmes, au pire seront perdues à jamais dans les limbes de mercredis cauchemardesques à 18 sorties en salles. Pour ces œuvres oubliables, drôle de sacerdoce que d’écrire quelques feuillets (souvent médiocres il est vrai). Mais grâce à Transmission, même si un programme sent le «mercredi de trop», la camaraderie susmentionnée nous sauve de l’angoisse de la page blanche au profit de galéjades et de traits d’esprit ! Qu’importe que nos propos ne sachent passionner les érudits, gageons au moins qu’ils amusent quelque peu nos merveilleux auditeurs, dont le moral crie famine face à des anecdotes telles que The Predator de Shane Black, A Star is born de Bradley Cooper, Un Peuple et son roi de Pierre Schoeller et I Feel good de Gustave Kervern et Benoît Délépine.

00:00 : Intro
O2:13 : The predator de Shane Black
10:28 : A star is born de Bradley Cooper
21:36 : Un peuple et son roi de Pierre Schoeller
31:38 : I feel good de Gustave Kervern et Benoît Délépine
43:11 : Conseils

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *