TRANSMISSION # 26

Après quelques patinages, nous revoilà lancés à vive allure pour une nouvelle année pleine de surprises et de bonheurs cinéphiles (on l’espère). À vous de découvrir si ce numéro en contient, avec son programme qui affiche fièrement un nouveau Clint Eastwood (La Mule), l’opus final de la trilogie pop-culture de M. Night Shyamalan (Glass), une bizarrerie suédoise multiprimée (Border d’Ali Abbasi) et enfin l’entrée définitive dans la case des auteurs Academy-approved du réalisateur Yorgos Lanthimos (The Favorite).

Les voies des transmetteurs sont impénétrables et nous sommes persuadés, ô ami(e) cinéphile, que  vous brûlez de découvrir les secrets de l’algorithme dément qui règne sur notre programmation.  Certes, masochisme mis à part, qu’est-ce qui peut bien nous pousser à opter pour The Favorite, du réalisateur d’origine grecque dont nous avions copieusement détesté l’oeuvre précédente: Mise à mort du cerf sacré ?

Secrets de coulisses: si dans un premier temps, les transmetteurs décidèrent de bouder la fantaisie anachronique de l’auteur de The Lobster, ils furent rattrapés par un système de distribution qui privilégie aujourd’hui ce wannabe punk inoffensif à l’un de ses vénérables aînés: Mike Leigh. En effet, Peterloo, dernier opus du réalisateur des immenses Naked, Secrets et mensonges ou Another year a d’abord été inscrit au programme avant d’être évacué de l’affiche bruxelloise au bout d’une petite semaine! Pire, Peterloo sera privé de sortie française. Cruel métier que celui de réalisateur, où même une carrière longue de 50 ans, bardée de prix internationaux ne vous assure même pas une sortie limitée dans le pays qui a contribué à vous révéler.

Toujours est-il que vos transmetteurs en mal de costumes et de perruques se sont alors précipités au royaume des pets, des rots, de la boue et des branlettes sans conviction brossé par un réalisateur nettement plus clinquant… Plus au goût du jour ? Le 24 février prochain, à la grand-messe du cinéma hollywoodien, le concurrent direct de The Favorite sera Roma d’Alfonso Cuarón, représentant d’un cinéma humaniste fort éloigné du cynisme condescendant de Yorgos Lanthimos. Entre les deux, les transmetteurs ont choisi leur camp.

00:00 : Intro : 
10:43 : The favourite de Yorgos Lanthimos
17:50 : Glass de M. Night Shyamalan
29:00 : Border de Ali Abbasi
41:04 : The Mule de Clint Eastwood
55:37 : Conseils

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *