TRANSMISSION # 28

Ami(e)s cinéphiles,

Après trois années d’existence, Transmission vole désormais de ses propres ailes ! À rythme plus ou moins mensuel, vous nous retrouverez désormais ici, sur notre propre site.

Torses bombés de confiance dans notre avenir radieux (c’est bien la fortune et la gloire qui nous attendent), nous vous convions ami(e)s et amis cinéphiles, à une célébration dansante. Ce numéro 28 est historique, en trois temps sera sa musique.

Un : Partition.

Elle est éclectique, balancée entre sonorités orientales et occidentales, registre majeur et mineur. Le vénérable Jia Zhang-Ke ouvre le bal avec ses Éternels solennels, pas de côté vers un quatrième opus enlevé signé J.C. Chandor (Triple frontière), avant la marche patibulaire politico-satirique du Vice d’Adam McKay, pour finir avec la balade crépusculaire du Leto de Kirill Serebrennikov.

Deux : Tempo.

Auditrices, auditeurs, c‘est crescendo qu’est orchestré ce numéro 28, du consensus mou à la foire d’empoigne. Harmonies vocales et superpositions d’arguments, de mémoire de transmetteur, nos débats ne furent jamais aussi vifs et animés qu’aujourd’hui.

Trois : Musiciens.

Si les quatre solistes habituels restent fidèles à leurs postes, de la basse de Lucien Halflants au contre-ténor Olivier Grinnaert, en passant par la rondeur chaloupée de Julien Rombaux et les accents toniques provençaux de Manuel Haas. Mais surprise est de taille : aujourd’hui et pour la première fois, un cinquième musicien se joint à la fête, le précis, concis et posé Nicolas Clément, dont la voix viendra faire toute la différence lors du climax de la soirée.

Welcome to The Jungle !

Twitter Facebook Instagram Spotify PodCloud iTunes Youtube

00:00 : Intro et présentation Kinograph
O4:28 : Les Éternels de Jia Zhang-Ke
19:34 : Triple frontière de J.C. Chandor
35:29 : Vice d'Adam McKay
57:07 : Leto de Kirill Serebrennikov
01:20:29 : Conseils

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *