QUAND PASSENT LES CIGOGNES

À l’occasion de sa ressortie dans une sublime copie par l’éditeur et distributeur POTEMKINE, dialogue autour du film de Mikhaïl Kalatozov, Palme d’Or 1958, prix de la commission supérieure technique pour le légendaire chef-opérateur Sergueï Ouroussevski et immense succès public.

Notre discussion (qui aborde en vrac mélodrame, travellings, lyrisme, Soy Cuba et courtes-focales) marque un nouvel épisode dans notre grand feuilleton « À la recherche de notre ligne éditoriale ». En effet, le camarade Halflants y tente une définition de « pur cinéma », et l’étend même à l’ensemble des œuvres que nous souhaitons défendre et mettre à l’honneur.

Bonne écoute à toutes et à tous !

ERRATUM: Après vérification, le film n’a pas obtenu l’oscar du meilleur film étranger mais le disparu « Prix Selznick » du meilleur film en langue étrangère aux Etats-Unis.

Twitter Facebook Instagram Spotify PodCloud iTunes Youtube

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *