LORENZO

Auditrices et auditeurs cinéphiles,

Jour 62 du confinement. La résistance continue. Dans des studios, des caves humides ou des greniers réaménagés, les mordus de cinéma s’organisent pour proposer des émissions diversifiées. En attendant de retrouver le cinéma d’aujourd’hui (une émission consacrée aux sorties VOD suivra bientôt, c’est promis), nous continuons de nous pencher avec bonheur sur le cinéma d’hier.

Bouches ébahies et coeurs serrés d’émotion nous (re)découvrons donc le film (sous estimé ou oublié) de George Miller sorti initialement en 1992 : Lorenzo (ou Lorenzo’s Oil dans la langue de Shakespeare). En ancien médecin qu’il est, le réalisateur de la quadrilogie Mad Max sublime le combat acharné de parents luttant pour leur enfant, frappé par une terrible maladie. Si le parallèle avec l’actualité est inévitable, le film se révèle – aussi – être un excellent antidépresseur, une lueur d’espoir pour des jours meilleurs. Au bout des sacrifices, des larmes et des angoisses, un doigt qui bouge réinjecte une dose d’amour du cinéma autant que de raisons de nous battre.

Courage, bientôt la fin, le soleil et la liberté ! Bonne écoute à toutes et tous.

Une réédition du film est prévue le 18 mai chez Elephant films (fingers crossed).

Retrouvez-nous sur vos réseaux préférés:

Twitter – Facebook – Instagram – Spotify – PodCloud – iTunes – Youtube

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *