NASHVILLE : L’AMÉRIQUE FRAGMENTÉE

NASHVILLE de ROBERT ALTMAN

Transmission se frotte (et se pique) au complexe, prolixe, iconoclaste et inconstant Robert Altman (1925–2006). Auteur de 36 longs-métrages en 51 ans de carrière, nous abordons l’œuvre de l’auteur-réalisateur-scénariste originaire de Kansas City à travers l’un des titres emblématiques de sa décennie la plus faste : le fourmillant Nashville de 1975.

Pierre angulaire de sa filmographie, Nashville présente la fameuse spécialité altmanienne du « film choral » à l’un de ses zéniths. Dans une forme inhabituelle et mal aimable, l’auteur jette sur la capitale de la country-music son regard si pas misanthrope a minima caustique, proposant en 159 minutes un portrait kaléidoscopique et musical d’une Amérique fragmentée.

Question de moyens, ce Transmission ne présente que trois points de vues : néophyte, admirateur ou détracteur, Olivier, Lucien et Manuel offrent quelques réflexions, forcément réductrices, parfois profanes, sur une cathédrale imposante mais indiscutablement à visiter.

Bonne écoute !

NASHVILLE de Robert Altman (1975) ressorti en Blu-Ray aux Editions Paramount il y a quelques mois.

Retrouvez nous et partagez nous sur vos réseaux préférés :
Twitter – Facebook – Instagram 
et sur toutes vos applis
Apple Podcast – Podcast Addict – PodCloud – Spotify – iTunes – Youtube

Retrouvez ici tous nos épisodes RETRO

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Close

Abonnez-vous à la newsletter

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Suivez-NOUS sur Twitter